L'anglais Terry Pratchett est renommé pour son humour léger et son sens aigu de la satyre. Il est connu pour les Annales du Disque-Monde.

C'est durant le mois d'avril 1948, le 28 au matin pour être exact, dans le petit village de Forty Green, Buckinghamshire, que vient au monde le petit Terry David John Pratchett. Né de parents de condition modeste, il découvre la vie dans une Angleterre qui se remet de la guerre. Elève moyen, lecteur peu enthousiaste, il découvre le plaisir des livres avec "le vent dans les saules" de Kenneth Grahame, à 10 ans. 3 ans plus tard, en cours d'anglais, il obtient le premier prix pour une histoire fantastique : Une affaire d'enfer, qui compte les malheurs du diable, obligé de faire de la publicité et de proposer des voyages organisés pour que les bonnes âmes se ruent aux enfers. L'histoire plaît, elle est vendue à un magazine de science-fiction pour 14 £. Il s'achète une machine à écrire.

A 17 ans, il écrit son premier roman : Le Peuple du Tapis (The carpet people), qu'il publie à 20 ans. Il commence alors une carrière dans le journalisme provincial qui durera 15 ans. Pourquoi le journalisme ? "C'est un job d'intérieur sans trucs lourds à porter !".

Par la suite il travaille comme attaché de presse pour quatre centrales nucléaires : "Radioactivité... Quelle radioactivité? Oh, cette radioactivité.".

Il continue d'écrire ; en 1976 : La Face Obscure du Soleil (The Dark Side of The Sun), et en 1981, Strates à Gemmes (Stata), deux romans de Terry Pratchett, Ian Stewart et Jack Cohenscience-fiction. En 1983, c'est la sortie de La Huitième Couleur, l'avènement du Disque-Monde. En 1987, il arrête de travailler pour se consacrer à l'écriture. Il écrit 2 livres par an, il a vendu plus de 7 000 000 d'exemplaires en Angleterre. En quelques mois il atteint le Top 10. Il est traduit en 18 langues et est connu dans plus de 25 pays. La France commence à le découvrir.

Terry Pratchett a rejoint son personnage fétiche le 12 Mars 2015 à 66 ans «à son domicile, son chat endormi sur son lit et entouré par sa famille» (d'après son éditeur).





N'hésitez-pas !
Retour à la page d'accueil